Regardez la partie 1 du tutoriel vidéo:


Un système de contrôle automatique de la température a la possibilité de surveiller et de contrôler la température d’un espace spécifié sans intervention humaine. L’objectif principal est de gérer la température d’une zone donnée en fonction des paramètres spécifiés par un utilisateur du système.

Schéma synoptique du contrôle automatique de la températureFigure 1: Schéma synoptique du contrôle automatique de la température

Ce projet utilise un Arduino UNO mais toute carte Arduino différente avec suffisamment de broches peut également être utilisée comme une Arduino MEGA par exemple. Cette zone pourrait être une petite usine, une maison ou tout autre lieu ou un dispositif qui nécessite une température contrôlée comme un incubateur (œuf) par exemple. La figure 1 représente le schéma synoptique du système à concevoir. Le réglage de la température désirée est entré en utilisant un clavier. La température de la zone est mesurée à l’aide d’un capteur de température analogique, le capteur de température à circuit intégré de précision LM35 est utilisé pour cela.

L’Arduino lit la température continuellement et la compare à la valeur souhaitée. Si la valeur souhaitée est supérieure à la valeur mesurée, le chauffage est activé pour pour chauffer la pièce. Le chauffage est éteint une fois la température désirée atteinte. Si, par contre, la valeur mesurée est supérieure à la valeur souhaitée, le ventilateur est activé pour refroidir la pièce jusqu’à ce que la température requise soit atteinte. Si la température atteint une valeur critique de 40 °C ou plus, l’avertisseur sonore retentit continuellement et une LED clignote jusqu’à ce que la température baisse en dessous de 40 °C.

Ce projet est complet et peut être utilisé comme base pour le projet de fin d’année destiné aux étudiants en génie.

La figure 2 montre le schéma électrique du projet. La puce de capteur de température analogique de précision LM35 est connectée à la broche d’entrée analogique A0. Un écran LCD 16×2, un clavier 3 × 4 et deux relais sont utilisés et connectés comme indiqué à la figure 2. La touche ‘*‘ du clavier permet d’accéder au menu de configuration et la touche ‘#‘ permet d’entrer (enregistrer) le réglage dans Arduino EEPROM. Le chauffage et le ventilateur sont contrôlés par des transistors et des relais connectés aux broches D4 et D3 de l’Arduino, respectivement..

Au démarrage, il lit la température de référence dans l’EEPROM interne PIC, si aucune valeur n’est enregistrée, l’utilisateur est invité à entrer une nouvelle température de référence et à l’enregistrer dans l’EEPROM interne PIC. En fonctionnement, vous pouvez appuyer sur le bouton « * » pendant 3 secondes pour accéder à nouveau au menu de configuration si vous devez définir une nouvelle température de référence.

Le schéma de circuit du Contrôle automatique de la températureFigure 2: Le schéma de circuit du Contrôle automatique de la température

Le Flowcode pour Arduino est utilisé dans ce projet. Flowcode est une programmation graphique avancée pour le développement intégré. Aucune connaissance préalable de la programmation n’est requise avec Flowcode, elle simplifie tout pour les débutants.

For more information, please read the article:

Getting Started with Flowcode for Arduino

Attention: Les valeurs nominales des bornes du relais doivent dépendre de la puissance du chauffage et du ventilateur. Si vous décidez d’utiliser un chauffage et un ventilateur de 220 V, utilisez des relais appropriés capables de gérer cette tension et ce courant. N’utilisez pas la haute tension sur le relais si elle est connectée à une plaque de prototypage, c’est très dangereux. Nous utilisons une carte de prototypage dans cette démonstration car nous utilisons des basses tensions 12V et 5V.

La tension de la bobine doit être de préférence 5V et avec un faible courant que le transistor BC108 peut être à mesure de supporter, ou vous pouvez utiliser un transistor différent. S’il vous plaît respectez les consignes de sécurité. 220V (ou 110V si vous vivez aux Etats-Unis) est très dangereuse, si vous n’avez jamais travaillé avec une haute tension avant, s’il vous plaît demander de l’aide, ne pas essayer de le faire vous même.

Vous pouvez acheter les composants utilisés dans ce projet dans notre boutique en ligne.

Panneau système 3D

Figure 3: Panneau système 3D du Contrôle automatique de la température

Organigramme principal Flowcode 

Figure 4: Organigramme principal Flowcode du contrôle automatique de la température

Nous utilisons dans ce projet des macros qui ressemblent aux fonctions de la programmation traditionnelle pour une programmation facile. Nous avons les macros Setup_Temp_Ref, Read_Temperature et Compare_Temperature.

Veuillez regarder les vidéos ci-dessous pour apprendre à créer des macros dans Flowcode.

Vous pouvez également être intéressé par: Système de contrôle de température automatique utilisant PIC avec compilateur MPLAB XC8

Vous pouvez également être intéressé par: Système de contrôle de température automatique utilisant PIC avec compilateur mikroC

Vous pouvez également être intéressé par: Système de contrôle de température automatique utilisant PIC avec Flowcode pour PIC

Regardez la partie 2 du tutoriel vidéo: 

Regardez la partie 3 du tutoriel vidéo: 

Conception du projet

Figure 5: Contrôle automatique de la température sur plaque de prototypage

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, n’utiliser de haute tension sur un relais sur une plaque de prototypage, c’est très dangereux. Nous utilisons une plaque de prototypage dans cette démonstration car nous utilisons des basse tension 12V et 5V. Ne jamais essayer 220V ou 110V..

Vous pouvez utiliser des modules de relais sur des circuits imprimés car ils sont plus sûrs en haute tension, mais vous devez toujours respecter toutes les consignes de sécurité, car une haute tension comme 220V ou 110V est très dangereuse.

Vous pouvez également concevoir votre propre circuit imprimé pour les composants de relais, buzzer, clavier et LCD, ce qui rendra votre conception robuste et sûre.

Quelle que soit la conception électronique, le circuit imprimé est l’une des pièces les plus cruciales car sa qualité affecte la qualité globale de tous ces dispositifs. Pour le prototypage rapide ou pour les produits commerciaux, il est toujours indispensable de faire appel à un fabricant de circuits imprimés spécialisé et réputé, au lieu de le faire vous-même.

Pour le PCB bon marché et de bonne qualité pour le prototypage rapide ou commercial, nous recommandons PCBWay  un fabricant basé en Chine à Shenzhen, spécialisé dans le prototypage de PCB, la production en petit volume et l’assemblage de PCB.

Vous pouvez maintenant obtenir SMT-Stencil à partir de seulement 10 $ en 1 jour! Seulement 5 $ pour 10 cartes de circuit imprimé 1-2 couches et seulement 30 $ pour l’assemblage SMT avec expédition GRATUITE dans le monde entier. Veuillez cliquer sur l’image ci-dessous pour plus d’informations ou visitez-les sur https://www.pcbway.com/

Vous pouvez télécharger les fichiers de projet complets (projet Flowcode, fichiers de conception Schéma Proteus) ci-dessous ici. Tous les fichiers sont compressés, vous devrez les décompresser (Téléchargez une version gratuite de l’utilitaire Winzip pour décompresser les fichiers).

Projet Arduino Flowcode: Automatic Temp Control Arduino Flowcode

Schéma Arduino Proteus: Automatic Temp Control Arduino Flowcode Proteus